Pati et toi!

on ne vit qu’une fois

février 26, 2009

Filed under: social,Uncategorized — patiettoi @ 9:00

(more…)

Publicités
 

ce n’est parce qu’on est pauvre qu’on est oblige de voler!

Filed under: social,Uncategorized — patiettoi @ 8:22

Toujours en se référant aux situations récentes de Madagascar, on peut tirer plusieurs idées sur ce pays et surtout sur son peuple.

En revenant sur ce qui s’y est passe l’après midi du 26 Janvier 2009, le lundi noir ou le ciel d’Antananarivo était couvert de fumée jusqu’au lendemain matin, tandis que les rues étaient couvertes de restes de bouteilles d’huiles ou d’autres boissons, de produits consommables tombes a cause de la déchirure de leur emballage ou de leurs chariots de transports trop plein et aussi pendant que les hôpitaux étaient pleins de personnes blessées suite aux bousculades ou même mortes suite aux brulures ou coincées sous des sacs de riz ou de farine qu’elles essayaient de prendre… Tout cela car les malgaches sont tellement pauvres, enfin, c’est ce qu’on a dis ce jour la!

Mais n’est ce pas seulement une fausse justification pour toutes ces personnes qui étaient entrain de prendre ce qui ne leur appartenait pas, plus précisément, entrain de voler? Des pillages, Antananarivo n’en a jamais vu comme a cette date noire de son histoire!

Peu de temps après ce jour, tout le monde en discutait. Certaines personnes accusent ceux qui mourraient ce jour et disent que c’était de leur faute, tout comme ceux qui étaient morts le samedi 07 Février au palais d’État d’Ambotsirohitra. Mais d’autres les justifient et disent qu’ils étaient morts par souci de leur avenir, de leur famille, de ce qu’ils vont manger (pour le cas du 26 Janvier), et par amour de leur pays (pour le dernier cas).

Mais revenons sur la question d’un journaliste d’un media international sur le premier cas, s’adressant a un malgache invite dans une emission, lorsqu’il a repris la justification que les malgaches ont tous couru vers le pillage ce jour la a cause de leur pauvrete. L’animateur demandait : Est ce parce qu’ils sont pauvres que les malgaches sont obliges de voler? Cette question me menait a repenser a une phrase qu’un pere disait a son fils dans un film : « on est peut etre pauvre mais on ne vole pas c qui ne nous appartient pas ». Mais bon, a chacun sa philosophie comme on dit…

 

Des « prisons break » made in Madagascar! janvier 19, 2009

Filed under: social — patiettoi @ 8:27

La nouvelle année est seulement passée d’environ deux semaines et déjà, Madagascar a rencontré pas mal de mauvaises situations, y compris la succession de « prisons break » malgaches depuis la fin de l’année 2008 ! Rappelons que trois prisons ont été touchées par cette situation : Tsiafahy, Betroka et Ambalatavoahangy, cette dernière qui vient aussi d’être victime d’une incendie il y a quelques jours.

Un trou dans le sol depuis la cellule d’emprisonnement jusqu’à la sortie de la prison, concocté par une vingtaine de prisonniers de la même cellule, et organisé avec le peu de matériels qu’ils détenaient (des restes de seaux en plastique et de couvertures de marmite pour le trou et leurs vêtements pour former une sorte de corde), et tout le monde se demande comment n’a-t-on pas pu découvrir tout cela qu’après l’évasion ! Notons aussi que la plupart de ces évadés sont accusés de meurtre et sont des emprisonnés à mort !

Suite à tout cela, d’une part, la sécurité publique devient une préoccupation majeure de l’Etat pour commencer l’année, mais d’une autre part, tout le monde craint sa propre sécurité. Il est à reconnaître que l’Etat fait son devoir et que les recherches des prisonniers qui se sont évadés sont en cours à chaque partie de l’île, et reconnaissent quelques succès jusque là, mais est-ce assez pour rassurer le public ? Et une autre grande question dans tout cela, que vont penser les autres Etats du pays qui recevra dans quelques mois le grand sommet africain mais…qui n’est même pas en sécurité ?!

 

Des surprises politiques à Tana!

Filed under: politic,social — patiettoi @ 8:24
Tags:

Depuis la mi-décembre 2008, la situation politique a commencé à se réchauffer à Madagascar, notamment à Antananarivo. Tout d’un coup, tout le monde semble être de nouveau intéressé par la politique, un domaine qui n’a plus présenté d’intérêts qu’aux experts seulement, après la situation de 2002 à Madagascar.

Mais suite au grand élément déclencheur du 13 Décembre 2008, fermeture de la station TV du Maire de Tana par l’Etat, VIVA TV, un 2002 bis est à craindre ! Jusque là, aucune affirmation ne peut être faîte, mais tout ce qu’on peut dire c’est que la situation politique devient de jour en jour plus compliquée à Tana.

De sa partie, le Maire de Tana organise de grands événements auxquels tout le monde est toujours invité. Citons en premier le grand culte œcuménique qu’il a organisé avec la Commune Urbaine d’Antananarivo, l’après midi du dimanche 11 Janvier 2009 au gymnase couvert de Mahamasina, au lieu du jardin public d’Ambohijatovo, suite au refus du préfet de la police d’Antananarivo. Un culte qui s’est quand même bien déroulé en paix. Le second événement était l’inauguration du nouveau jardin public d’Andohalo, après quelques mois de réparation, toujours par la CUA. Puis la date du 13 janvier passé, l’ultimatum annoncé par le maire de Tana pour la réouverture de la station TV VIVA, il a voulu procédé à un plus grand événement qui s’est tenu le samedi 17 Janvier 2009 au jardin public d’Ambohijatovo, qu’il a nommé ce jour là, avec toutes les personnes qui y étaient venues, « la place de la Démocratie». Ainsi, Tana a donc une nouvelle place de la Démocratie, celle qu’on appelait avant le jardin public d’Ambohijatovo, et selon les observateurs, cet événement d’inauguration de la place de la Démocratie d’Ambohijatovo est l’événement politique qui a réuni le plus de personnes à Tana, après 2002. Mais la seule chose à la quelle tout le monde ne s’attendait peut être pas ce jour là était le discours du maire d’Antananarivo, un discours qui étonnait tout le monde mais qui a été soutenu par le cri de toutes les personnes qui y étaient présents.

La réouverture immédiate de la station TV VIVA était parmi les demandes proclamées par le Maire de Tana jour du 17 Janvier, mais en réponse à cette demande, l’émétteur de cette station a été enlevé de sa place, pour ne pas dire volé, le lendemain de ce jour, le dimanche 18 Janvier. Chacun a maintenant son interprétation à chacun de ces événements, tous classés comme des surprises de la nouvelle année, mais ce qui est sûr est qu’ils en auront encore pas mal pour le reste de cette année qui vient à peine de commencer.

 

Parents and children:commnuication is important! décembre 22, 2008

Filed under: social — patiettoi @ 7:50

Generation gap: the most difficult subject when we talk about parents and children. When we discuss about it, the first and the biggest solution found is always the communication between parents and children. Why to communicate? How? When?… Many questions can be asked on it!

Why to communicate? Do you know that because of the communication’ insufficiency at home, many bad and unbelievable situations have been identified this year? we’ll give two examples of them on this article, then we’ll try to define why parents and children need to communicate?

One situation happened in a big school of Antananarivo. A boy, 12 years, hadn’t finished his homework, so his teacher asked him his parents to come to his school. But he told nothing to his parents. After asking him four days succesives, the teacher called the parents by phone and asked them directly to come to the shool. The day after, the parents came, at the break hour in the morning. As soon as the boy saw them coming, he bounded from the 2nd floor of his school. Why? Because there was no communication between him and his parents.

The 2nd example is the famous case of the girl who killed her 2 parents and their servant, successively, in the same day, with her boyfriend. Why? Because her parents prohibited her to be with her boyfriend, and lack of communication, the end of their history was horrible and unimaginable.

These are just examples but many other cases was heard this year. But ffrom these 2 examples, we can say that the communication between parents and children is realy necessary and important on our days! When this communication doesn’t exist at home, the parents cannot imagine what their children need, and it’s the same case for the children. And all problems which can happened between them will be because of that. Finally, the confidence between parents and children is really important, and for that, the communication is necessary too!

For finishing this article, I think that the best gift we can have for christmas is a better relationship and communication between us and our parents or our family.

 

STOP SIDA : Où en sommes nous? décembre 1, 2008

Filed under: social — patiettoi @ 12:41

Si pour certains, la date du 1er Décembre rappelle que les fêtes de Noël et de fin d’année approchent, pour d’autres, cette date se célèbre. Cela fait des années qu’on célèbre ce jour comme journée mondiale de le lutte contre le VIH/SIDA. Beaucoup d’entités et d’associations concernées par ce sujet organisent des manifestations et des animations sur chaque année. La question qui se pose est « Où en sommes nous? » en ce moment?

Depuis qu’on a lancé cette lutte commune, une lutte qui reste un grand défi pour le monde entier, le taux de VIH/SIDA du monde entier ne cesse d’augmenter, et plus on en parle, plus ce taux augmente…pourquoi?

VIH/SIDA, depuis qu’on a fait connaître son existence, tout le monde se pose des questions sur, existe t il vraiment, comment cela a pu arriver,… jusqu’à maintenant, certains n’y croient pas encore du tout pendant que d’autres en sont victimes et en meurent! Ceux qui en sont conscients essayent de partager avec tout le monde pendant que les autres répliquent qu’ils ne sont pas concernés, que ce n’est pas leurs affaires. Pendant que d’autres refusent de se faire dépistés et de connaître leur situation par rapport au VIH/SIDA, des ateliers ne s’arrêtent d’être organisés et des projets d’être inventés pour pouvoir participer à cette lutte. Même jusqu’aux zones les plus enclavées de l’île, on en parle,on fait des sensibilisations sur mais la même question se pose, où en sommes nous?!

Qui n’a pas encore entendu parler du VIH/SIDA, de ses modes de transmissions et ce qu’on peut faire pour l’éviter,d’où dans cet article, je ne vais pas faire de sensibilisation car je crois que ce n’est plus la peine de répéter tout le temps ce que tout le monde connaît par cœur. Qui ignore que le VIH/SIDA tue, que c’est sans remède malgré le fait qu’il se propage à une très grande vitesse de nos jours. Mais je pense que ce qui reste à faire c’est de rappeler à tout le monde que par rapport à ce qu’ils savent, ils ont leur devoir!

Une journée, une semaine, une année ou même une décennie mondiale de lutte contre le VIH/SIDA ne suffira jamais si tout le monde ne prend pas sa responsabilité; d’abord envers lui même, puis envers son prochain. STOP SIDA, tenons notre promesse, appel au leadership!!!

 

novembre 21, 2008

Filed under: social — patiettoi @ 8:22

La semaine du 18 au 23 novembre 2008 était nommée semaine du handicap à Antananarivo, un évenement rassemblant tous les acteurs du handicap, les partenaires tehniques et les départements ministériels. Plusieurs activités étaient organisées: sociales, sportives et culturelles au gymnase couvert de Mahamasina. La semaine a pour mission de faire connaître les intérêts de la convention internationale relative aux droits des personnes handicapées.

En visitant les stands que les associations et réseaux concernés ont montés, on a pu connaître tout ce que les personnes handicapées peuvent réaliser au dela de leurs problèmes physiques ou intellectuels, on a même vu qu’il y en ont qui peuvent faire mieux que les personnes normales.

A Madagascar, ces personnes rencontrent encore beaucoup de problèmes majeurs en ne citant que dans mles domaines de l’enseignement et du travail.Un jour, un  responsable de ces personnes handicapées a déclaré qu’elles n’ont pas besoin de nos pitiés, ce dont elles ont besoin c’est qu’on leur considère comme tout le monde et surtout qu’on ne se moque pas d’eux car être handicapé n’est pas un choix.

Pour vous partager quelques messages de cette semaine, je vous fait part de ces quelques phrases:

«  Derrière le handicap, découvre la personne »

 » Le fait d’être différent n’est point un mal, ce qui fait mal c’est d’être traité différement »

 » Convention relative aux droits des personnes handicapées : ensemble vers un monde sans discrimination »

« …justice et dignité pour chacun d’entre nous »

Maintenant, réfléchissons et partageons! Et pour plus de soutiens, visitons http://www.handi-gasy.org!